Jean-Sébastien d'Aboville - Photographe

Console virtuelle d'administration Unix (Linux) Comme la majorité d'entre nous, vous utilisez chaque jour internet pour faire passer le temps au bureau, envoyer des emails, travailler, préparer vos vacances, visiter ce site ou encore pour rencontrer votre moitié... Mais savez-vous ce qu'il se passe lorsque vous cliquez sur un lien ou lorsque que vous saisissez une adresse dans votre navigateur favori ? Non ? Alors voila une petite visite guidée du cœur d'internet.

 

Internet est né dans les années 1960 à la demande de l'armée des Etats-Unis qui souhaitait disposer d'un réseau de communication décentralisé, fiable et pouvant résister à une attaque nucléaire. Nous étions alors en pleine "Guerre Froide"... Un premier  réseau, appelé Arpanet, sera progressivement déployé et en 1969, les ordinateurs de quatre grandes universités américaine communiqueront entre eux.  Internet, de  "network inter-networks" (réseau inter réseaux) etait né mais il restera confidentiel jusqu'au milieu des années 1990. C'est l'arrivée d'ordinateurs pour toutes les bourses etRouteurs & switchs réseau  surtout l'invention du "World Wide Web" au CERN qui le fera connaître en le rendant accessible au grand public.

Le début d'une révolution...

 

Mais revenons-en à ce qui se passe lorsque vous avez cliqué sur cette adresse : Tout d'abord, votre navigateur va traduire l'adresse www.je-ne-sais-quoi.com qu'un humain peut facilement comprendre en une adresse numérique unique qu'un ordinateur est le seul, si on excepte le geek, à pouvoir interpréter. Ensuite il ira interroger le serveur correspondant en envoyant une requête qui, en sautant de réseaux en routeurs atteindra sa destination. Ce serveur ira alors chercher dans sa mémoire ou sur un disque dur la page ou le fichier voulu pour le Serveurs internetrenvoyer au demandeur au travers des réseaux... Et si il ne trouve pas l'information recherchée, le serveur retournera la fameuse erreur 404.

 

Ces équipements sont aujourd'hui regroupés dans des datacenters. Ce sont des locaux hautement sécurisés avec gardes, contrôles biométique, température régulée... qui sont répartis un peu partout dans le monde. Ils sont reliés entre eux par des faisceaux de fibres optiques leur permettant d'échanger de très gros volumes de données très rapidement. De plus, chacun est raccordé par plusieurs lignes au réseau électrique. Mais au cas-où, des groupes électrogènes autonomes sont prêts à démarrer...

 

Fibres optique

24h sur 24, techniciens et ingénieurs se relaient pour assurer le bon fonctionnement du système. Climatisation, tension électrique, connectivité aux réseaux, tentatives de piratage... tout est passé en revue avec un but : Avoir une fiabilité de 100%. Mais même si cet objectif est généralement atteint, l'opérateur du site ne vous garantira juste qu'une fiabilité égale à un  "nombre de neuf". Cinq-neuf par exemple correspond à une fiabilité de 99,999%, soit environ 5 minutes d'indisponibilité par an. Mais malgré ça, les serveurs d'un site seront souvent répartis dans plusieurs datacenters afin de palier à la défaillance ou l'inacessibilité de l'un d'eux. En surfant, vous pouvez donc sauter de l'un à l'autre sans vous en rendre compte...

 

Ainsi, si un incident se produit dans l'un de ces centres, les autres restent accessible et l'activité du client ou du visiteur n'est pas affectée.

 

 

 

Serveurs internet et routeurs

Published by Jean-Sébastien - - Curiosités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Hébergé par Overblog