Jean-Sébastien d'Aboville - Photographe

 

Souvenez-vous de la Guerre Froide qui a Base nucléaire soviétique de Pervomaysk en Ukraine - La base-viedivisé le monde en deux pendant près d'un demi-siècle, moment de fortes tensions   qui n'a pris fin qu'après l'effondrement des dictatures communiste inféodées à l'URSS.

Pendant cette période, les deux blocs, URSS et USA, se sont lancés dans une folle course aux armements, chacune des parties construisait des blockhaus de plus en plus profonds et de plus en plus sophistiqués pour protéger leur arsenal nucléaire. Pour arriver, en cas de conflit ouvert, à une situation de destruction mutuelle assurée, "Mutual assured destruction" ou "MAD" in english...

 

Je vous propose de visiter l'un de ces blockhaus situé sur l'ancienne base nucléaire avancée Soviétique de Pervomaysk. Aujourd'hui en Ukraine, cette base a été construite par l'URSS alors que l'Ukraine était une République Soviétique. Les installations ont été laissées à l'abandon après l'indépendance de l'Ukraine suite à l'effondrement du régime Soviétique.

 

Après plusieurs heures de route depuis Kiev j'arrive accompagné de mon interprète à une grille surmontée de barbelés au bout d'un chemin défoncé quelque part dans la campagne Ukrainienne. Assez rapidement le maître des lieux, un ancien officier des Forces Nucléaires Soviétiques, nous accueille et nous présente, en russe, l'histoire de cette base.

 

Porte blindée de la base nucléaire soviétique de Pervomaysk en UkraineLa base contrôlait dix silos contenant chacun un missile nucléaire braqué sur une  ville ou une installation militaire d'Europe Occidentale. Elle est composée  d'installations en surface, appelées la base-vie, où se trouvait toutes les installations  logistique, d'hébergement des gardes, des officiers, une cantine et même une ferme  où les militaires élevaient du bétail pour améliorer l'ordinaire. Trente mètres sous terre, sous ces installations, on trouve une série de bunkers où les officiers  attendaient un ordre de tir de  Moscou. Ordre qui aurait changé à jamais la face du monde...

 

Après avoir parcouru des centaines de mètres de galeries souterraines formant  plusieurs angles droits pour casser le souffle d'une explosion, et après avoir franchi plusieurs  portes blindées pesant chacune plusieurs tonnes, on arrive à un minuscule  ascenseur qui nous emmène dans le blockhaus trente mètres plus bas. Ce blockhaus est  constitué d'une cavité souterraine renforcée d'une grande quantité de béton armée  dans laquelle est installée une capsule métallique complètement isolée des parois  auxquelles elle est rattachée par d'énormes ressorts et amortisseurs qui ont pour rôle  d'absorber l'onde de choc d'une éventuelle explosion nucléaire. Au niveau le plus  bas de cette capsule, on se trouve dans la partie hébergement de la base  souterraine  avec couchettes, coin-cuisine, toilettes... De là, par une échelle accolée  à  la cloison, on accède au poste de contrôle de tir situé juste au dessus.

Base nucléaire Soviétique de Pervomaysk en Ukraine - La console de tir des missiles

On y trouve  les systèmes de communication, de surveillance des silos et des missiles et les  consoles permettant l'activation des armes et leur mise à feu. Il y a deux consoles identiques qui ne  peuvent être activées qu'avec l'aide d'une clef contenue dans un coffre-fort. Une fois le  système activé les officiers de tir saisissaient les codes d'autorisation transmis depuis un bunker situé à Moscou et le code-objectif; Une fois cela fait, ils devaient presser au même moment le bouton de mise à feu. Les portes des silos s'ouvraient alors immédiatement. Aussitôt après les fusées étaient mises à feu. A cet instant le monde n'aurai été qu'à 20 minutes de l'Apocalypse.

 

Heureusement, l'orde n'est jamais arrivé et l'Apocalypse nucléaire n'as pas (encore) eu lieu et cet endroit est aujourd'hui l'un des musées militaires le plus originaux et le plus surprenant d'Europe.

 

 

Cliquez sur les images pour parcourir l'album...

 

Base nucléaire soviétique de Pervomaysk en Ukraine - Dispositif anti-intrusion au laser

Clôtures surveillées par laser...

 

Base nucléaire Sovietique en Ukraine, Pervomaisk - Un silo à missiles

Porte du silo, pesant plus de 100 tonnes

 

Base nucléaire de l'URSS en Ukraine - Code d'accès !

Le code d'accès pour dévérouiller la porte.

 

Base nucléaire russe de Parvomaisk aujourd'hui en en Ukraine

Le poste de contrôle de tir, à un bouton de l'Apocalypse...

 

Base nucléaire URSS en Ukraine à pervomaysk (pervomaisk) - Echelles dans le bunker

La descente continue...

 

Base nucléaire soviétique en Ukraine - Le bunker de tir des missiles

Le quartier-vie du bunker, à 30 metres sous terre, avec une petite touche " fusée du Professeur Tournesol"...

 

Base nucléaire URSS en Ukraine - L'entrée du bunker

Dans le dédale de couloirs...

 

Ukraine - Ancienne base nucléaire Russe (URSS) de Pervomaisk - Silo de missile SS-18 Satan

 

Le silo vidé de son missile SS-18 "Satan"

 

Published by Jean-Sébastien - - Ukraine

commentaires

Tugdual 30/04/2015 13:32

Impressionnant.

Hébergé par Overblog